Quand l’histoire familiale s’en mêle !

« C’est surprenant. Les mêmes conflits se répètent depuis des générations. »

« Je suis en colère, je me sens mal, mais je ne sais pas pour quoi et contre qui ? De ce fait, je rends l’atmosphère pesante à la maison. Personne ne me supporte, je ne suis pas compris. J’aimerais que ça change mais je ne sais pas comment. »

« Etrange, elle a eu la même destinée que sa tante défunte, alors qu’elle ne l’a même pas connue. »

Vous avez certainement déjà entendu ce type de discours autour de vous et au sein de votre famille. Nous appartenons tous à un système familial composé de notre père, notre mère, nos frères et soeurs, nos grand-pères, nos grand-mères, nos tantes, nos oncles… jusqu’à nos aïeux les plus éloignés. 

Et ce n’est pas fini ! Les personnes extérieures qui ont contribué à la perturbation du système familial sont également concernées ! Que nous le voulions ou non, nous héritons de l’histoire de nos générations antérieures : les richesses matérielles, physiques, intellectuelles, culturelles mais également les drames, les injustices, les rejets de membres d’une famille…

Un membre de la famille n’est pas à sa place à partir du moment où il endosse le rôle d’un autre de façon volontaire ou involontaire. A notre insu cette histoire chargée du passé influence et conditionne nos choix de vie, notre métier, notre comportement, le choix de notre conjoint(e). 

La plupart du temps nous ne comprenons pas pourquoi certaines de nos relations sont complexes. Certaines personnes n’arrivent pas à se défaire d’un sentiment de mal-être,  de tristesse ou de colère inexplicables. 

Pourquoi certains scénarios se répètent dans la lignée des femmes et/ou celle des hommes de notre famille…

Le sentiment de ne pas être à sa place, parfois d’agir par pulsion ou de prendre le même chemin que celui d’un ou d’une de nos aïeux  et cela inconsciemment comme une force invisible qui nous guide vers une destinée non voulue.

 Comment se libérer du transgénérationnel ? 

C’est par la répétition du même scénario ou celle de comportements incompris d’un membre de la famille ( souvent les enfants ) que cela va se manifester. Il y a eu un dysfonctionnement, une désorganisation du système familial à un moment donné.

Les questions à se poser sont : qu’est ce qui n’a pas été vu, avoué ni réparé à ce jour ? Qui n’était pas à sa place ? Quelle charge suis je en train de porter qui ne m’appartient pas ? Pour qui suis-je en colère ? Pour qui est-ce que je me sacrifie ? A qui suis-je fidèle ?

Les secrets de famille, les non-dits font partie de ces charges pesantes. Cela nous  limite, nous freine et nous impose un certain mode de vie qui nous fait passer à coté de nos vies.

La plupart de mes clients cherchent à se libérer de cette charge inconsciente. Ils le font également pour leurs enfants, leur descendance. Retrouver une relation affective plus stable et plus saine, faire des choix constructifs pour une vie épanouissante.

« Il faut que ça s’arrête ! Je ne veux pas que mes enfants vivent la même chose que moi. Cela fait des générations que ça dure. Je souhaite mettre fin à cet héritage douloureux et destructeur. »

Est-il possible d’enrayer cette répétition ? Si oui comment ? 

Alors j’ai 3 bonnes nouvelles ;

La réponse est oui !

La première est que nous restons maitre et créateur de notre vie. Tout cela n’est que la manifestation d’un drame, d’une injustice, d’une exclusion ou d’une usurpation de statut qui n’a pas été reconnue au sein des générations précédentes. Ce sont hélas, des dettes que les descendants doivent payer pour réparer le préjudice.

Tels des fantômes, ces événements restent ancrés dans l’inconscient familial et passent de génération en génération. Ils attendent que quelqu’un finisse par prendre les choses en main,  dans le sens de libérer et non payer les dettes de nos aïeux.

La seconde bonne nouvelle est que la solution est de révéler, voir et reconnaitre l’évènement concerné qui s’est déroulé dans le passé. Découvrir ce qui est à l’origine du comportement ou du scénario répétitif est primordial. Le seul remède à cette condamnation est de trouver l’origine de cette souffrance .

Vous me direz oui mais ! Comment savoir jusqu’à quelle génération il faut remonter ?  Jusqu’à quel siècle ?! Et puis qui peut nous renseigner aujourd’hui ?

J’y arrive !

La troisième bonne nouvelle est qu’il existe une thérapie brève dite « Constellation familiale »  qui permet de remettre en scène la dynamique familiale et de mettre en lumière l’événement qui est à l’origine de « cette malédiction.»

La constellation familiale rétablit l’ordre du système familial. Elle permet à chaque membre de la famille de retrouver sa place, d’assumer ses propres charges et de se libérer de celles  qui ne lui appartiennent pas. C’est ainsi que les descendants se libèrent du poids de cette conscience familiale.

Souvent il n’est pas nécessaire de remonter très loin, pour ne pas dire à la génération de nos parents ou de nos grands parents, pour faire un travail très efficace. Car la particularité de cette extraordinaire thérapie est qu’elle est systémique. Lorsque nous rééquilibrons une partie du système familial, c’est tout le système familial qui se rééquilibre et en bénéficie pleinement. J’ai toujours l’image d’un centre représenté par le travail réalisé lors de la constellation puis des ondes qui partent de ce centre pour vibrer sur toute la lignée familiale.

Petites histoires avec mes clients… 

Un papa avait une relation très complice avec sa fille jusqu’à ce qu’elle ait 21 ans. Dés lors leur relation commença à se dégrader sans raison apparente. 

« Depuis son comportement à changé. Je mets cela sur le compte de l’âge. Seulement j’ai le sentiment qu’il y a autre chose. Car son regard est parfois froid, hautain, voire provocateur. Comme si elle cherchait le conflit, comme si qu’elle me détestait. Sa mère a tenté à plusieurs reprises de parler avec elle pour avoir plus d’explications. Elle m’en veut et ne me supporte pas par moment, c’est physique selon elle. Elle ne comprend pas pourquoi et en souffre également »

La constellation familiale a pu mettre en évidence que sa fille a repris la colère et la douleur de l’ex-compagne de son père. Pendant qu’il faisait ses études à Lyon cette jeune femme l’attendait dans le Sud-Ouest d’où ils étaient originaires. Il avait mis fin à leur relation de 8 ans en lui envoyant un courrier : « Nous deux c’est fini j’ai rencontré quelqu’un  » (sa femme actuelle) sans aucune autre explication. Elle avait alors 21 ans.( âge de sa fille ) . Avec la séance la douleur de son ex-petite amie a pu être exprimée et reconnue. Sa fille s’est libérée de cette charge. Chacune d’elles a pu retrouver sa place. Depuis la relation père-fille s’est apaisée. 

J’ai le cas aussi d’une cliente qui est venue me voir parce qu’elle ne se sentait pas à sa place au sein de sa fratrie de 3 enfants. La constellation a pu donner du sens à ce qu’elle vivait. Sa mère avait eu en fait 5 enfants dont un avortement et une fausse couche. Ma cliente n’était pas la 3 mais la 5 ème.

La constellation permet de mettre en évidence les secrets de famille avec bienveillance. Quelqu’en soit l’origine, c’est avant tout accepter, honorer le passé et les anciens sans jugement. L’objectif est que chacun retrouve sa juste place. 

 La constellation s’applique aussi en entreprise sous forme de « Constellation systémique d’organisation ». J’ai pu donner du sens à un turn-over sur un poste en particulier. Les personnes recrutées ne restaient pas plus de 7 mois. Les causes de départ n’étaient jamais liées au travail en lui même ou ni aux personnes. Les raisons étaient extérieures : Mutation du conjoint,  déménagement auprès d’un parent malade, perte du permis…L’origine était qu’une employée qui occupait ce poste il y a plusieurs années avait été malmenée par son N+1 du moment. Licenciée de manière irrespectueuse, cela avait eu des conséquences dramatiques sur sa vie. 

LiberteVies – Constellatrice familiale sur Louveciennes

Et vous, quelle place occupez-vous au sein de votre famille ? De votre fratrie ? De quelle mission visible ou invisible êtes-vous en charge ? Qu’avez-vous peur de reproduire ? 

C’était le passé, le passé vivant, le passé toujours vivant et interagissant sur le présent. (…)  Ann Ancelin Schützenberger « Aïe mes aïeux ! »

Libérez -vous, libérez votre descendance et avancez vers l’essence même de ce que vous êtes. Ouvrez les yeux sur votre passé pour accueillir et vivre  » Votre Présent « .

Pour plus d’informations :  Thérapie Constellation Familiale    Libertevies.fr 

Najat Salbi Thérapeute holistique 

Je veux recevoir les prochains articles 

Je veux une séance 

Autres articles :  Vos mains reflètent-elles votre état d’être ?