Ma peur chérie quand tu me tiens !

Le stress excessif, l’angoisse, l’anxiété sont des états d’être qui alimentent certains agissements négatifs comme l’auto-sabotage ou la procrastination pour ne citer qu’eux. Ils font partie des comportements souvent inconscients qui nous dépassent. D’ailleurs nous avons du mal à les gérer et nous en libérer malgré la souffrance et les dommages qu’ils engendrent en nous et autour de nous. 

Et si je vous disais que la source de tous ces maux était la peur ? Qu’en penseriez-vous ? 

Avant de continuer la lecture je vous invite à vous accorder un instant pour y réfléchir et y répondre intérieurement…

Je fais référence à cette peur que nous ne maitrisons pas. Notamment lorsque cet état émotionnel se manifeste en nous de façon démesurée par rapport à la réalité et parfois même sans raison apparente. 

Nous tentons de nous raisonner mais cette peur est difficile à faire taire. Elle vous empêche de dormir, vous isole, vous limite, vous consume, vous immobilise et vous freine.

Elle devient dommageable quand elle crée un obstacle entre vous et la réalisation de vos rêves et de surcroit entre vous et votre réalisation personnelle. Elle vous raconte des histoires qui pourraient commencer par : « Parce qu’on ne sait jamais… ! », « Et s’il arrivait quelque chose …?! »

I

La peur assure ma survie 

Pourtant, cette peur est notre bodyguard par excellence. C’est elle qui veille sur nous, celle qui nous préserve, celle qui assure notre survie. Elle n’a pas de prix lorsqu’elle s’exprime face à un danger réel qui porte atteinte à notre santé ou lorsqu’il est question de vie ou de mort. 

Sans attendre notre autorisation, par instinct de survie elle se déclenche et nous prépare physiologiquement et physiquement à nous battre ou nous sauver. Le rythme cardiaque bat plus vite, les muscles se contractent, la respiration devient saccadée, la transpiration est plus abondante… Par contre lorsqu’elle nous dépasse, elle nous immobilise et nous fait perdre tous nos moyens … 

Cette peur s’installe le plus souvent insidieusement pour notre bien. Elle assure notre survie et anticipe se qui pourrait arriver « Au cas où » … 

Finalement, pour « notre bien, notre sécurité » elle devient permanente et prend la fonction d’anxiété voire d’angoisse. Elle s’alimente alors de notre expérience passée, de ce qui nous a été transmis par nos parents, elle est façonnée et nourrie par les médias…

Et puis, il y a les histoires que l’on se raconte qui dépendent de l’image que nous avons de nous-même et des autres, de nos croyances… Nous rejetons alors ce qui n’est pas maîtrisé et méconnu…Nous n’osons pas, nous avons peur de perdre quelqu’un, quelque chose et le plus souvent soi -même !

I

Quand la peur me prend au corps

Cette peur permanente, va jusqu’à s’exprimer à travers notre corps par la peau, les douleurs physiques, les maladies…

Certains attendent, d’être face à des situations qui les obligent à revenir à l’essentiel pour se reconnecter à leur vie vraie; celle de l’instant présent, un espace temps pour oublier la peur, l’anxiété, l’angoisse et se dire « Je peux »… « J’ose… », « Je m’autorise à… », « J’ai la liberté d’être … ». Mais le plus souvent nous entendons dire « J’aurais du… » 

Cette peur permanente est celle qui apparait, en prévention, avant le danger. Dans votre quotidien, elle vous invite à être méfiant, sur la défensive, à fuir ou à l’inverse être dans l’immobilisme.

A vouloir vous surprotéger, elle limite votre ouverture, votre mobilité, votre liberté d’être et vivre pleinement votre potentiel et votre vie. 

I

Pourtant, se préserver c’est aussi oser, s’autoriser et vivre l’instant présent 

Vous libérer de l’anxiété est un ré-apprentissage de vous-même. Un processus de prises de conscience. Il va se porter sur votre sentiment d’insécurité intérieure.

Au lieu de tenter de la maîtriser, de la faire taire, prenez le temps de l’accueillir, de la voir, de la reconnaître, de la comprendre avec bienveillance. 

Elle a des histoires à vous raconter sur vous-même et sur votre histoire familiale… C’est en lui donnant du sens, qu’elle vous libèrera… 

Posez vous des questions telles que : Est-ce que cette peur m’appartient, ou est-ce que je la porte par fidélité ? Quelles sont mes croyances inconscientes qui me freinent ? Quelle image, quelle estime ai-je de moi-même et des autres ? Pourquoi est-ce que je me limite ? Quelles sont mes craintes ?

Autant de questions qui vous guideront vers des débuts de réponses.

I

L’anxiété et l’angoisse sont liées au passé et au futur … 

Se préserver de la peur qui vous consume c’est :

  • 1- S’aider de votre passé pour en tirer des leçons de vie
  • 2- Préparer, planifier votre futur 
  • 3- Vivre le moment présent ! C’est le seul espace temps où la peur n’a pas sa place… 

Vous êtes dans la pleine conscience de l’instant présent de votre vie. Pas de passé, pas de futur, c’est du pur, du vrai, du « live » pour « Être » tout simplement. 

I

Vous êtes concerné(e) par l’anxiété, l’angoisse ?  Vous souhaitez vous en libérer pour retrouver plus de sérénité d’esprit, être en axe avec votre vie ?  Retrouver une sécurité intérieure ? Retrouver un sommeil plus réparateur ?  Des relations plus confortables ?  Je vous accompagne à retrouver l’origine consciente ou inconsciente de vos peurs, les accueillir, les comprendre et vous en défaire avec bienveillance.  Faire de votre passé une force, libérer votre énergie vitale pour la vivre dans le présent et la mettre au service de votre futur …

De l’espace, un dynamisme retrouvés pour une réalisation personnelle de vos aspirations et de votre vie ! 

D’ici là prenez soin de vous … 

Najat Salbi Thérapeute Holistique 

Consultation en cabinet ou à distance. 

En savoir plus sur mon approche